Accueil
En allant à l'école
Arrivée en classe
Le matériel
Le manuel scolaire
L'écriture
La dictée
Les leçons
La récréation
Les diplômes
Les récompenses
Les punitions
La photographie
L'histoire de l'école
Sites amis
Contact
De beaux livres sur le sujet
Téléchargement
Livre d'or
Les leçons

Les filles étaient initiées aux travaux de broderie et de couture. Une "Marque" est un tissu carré comportant l'ensemble des lettres de l'alphabet, le nom et le prénom de l'élève. La jeune fille de huit à dix ans, réalisait cet ouvrage avec un soin extrême, traduisant ainsi la considération que l'on avait pour la formation de la future ménagère.
En contre partie les garçons se préparaient à devenir de bons soldats pour défendre la patrie.

La journée d'un écolier commençait avec la leçon de morale, un quart d'heure tous les matins, selon les instructions officielles, mais en fait, bien plus, avec la foi laïque animant les instituteurs qui la prolongent en faisant régner, à tout instant, un climat moral dans la classe, les fameux tableaux de morale, sont un souvenir des plus marquant pour quelques million de Français.

Sur certains de ces tableaux, on n'oubliait pas de rappeler les règles élémentaires d'hygiène car à cette époque le confort dans les logements n’était pas celui que nous connaissons aujourd’hui.

N'oublions pas les cours de chant ou immanquablement avant  le certificat d’études primaire, il fallait connaitre l’hymne National « La Marseillaise » cela faisait aussi partie de l’instruction publique.

La connaissance de la géographie tenait du reflexe conditionné! On pouvait même demander aux enfants de citer la liste des départements, avec préfecture et sous-préfecture bien sûr; La qualité des cartes était remarquable. On notera comment l'Alsace et la Lorraine, Allemandes des 1871 à 1918, sont traitées: les pointillés de la frontière officielle exclut bien les deux provinces du territoire Français, mais les deux provinces sont coloriées de telle sorte que l'on retrouve l'hexagone!

 

 

 

 

© 2015 Scipion Griffault