Accueil
En allant à l'école
Arrivée en classe
Le matériel
Le manuel scolaire
L'écriture
La dictée
Les leçons
La récréation
Les diplômes
Les récompenses
Les punitions
La photographie
L'histoire de l'école
Sites amis
Contact
De beaux livres sur le sujet
Téléchargement
Livre d'or
Le manuel scolaire
           
Le premier manuel français reconnu comme tel porte le titre de "Lettres de Gasparin de Pergame". 

Il s'agit d'un recueil de style latin imprimé à Paris au XVéme siècle. Jusqu'au   XVIIIéme siècle, on ne trouve que de rares ouvrages consacrés à l'éducation des enfants. En 1791, Talleyrand déclare : "Il faut que des livres élémentaires, clairs précis, méthodiques, répandus avec profusion rendent universellement familières toutes les vérités et épargnent d'inutiles efforts pour les apprendre".

Le 28 janvier 1793, un décret lance un concours pour la composition de manuels de base à une instruction élémentaire civique et morale, conforme à la nouvelle pensée républicaine.

La loi du 26 août 1796 reconnaît aux libraires imprimeurs le droit de la propriété littéraire. L'état offre alors aux entreprises privées l'initiative sur le choix des manuscrits destinés à l'impression.

Ainsi en 1815 plus de 685 livres ont été prescrits ou édités pour l'enseignement secondaire et supérieur.

En 1833, la loi "Guizot" donne la liberté de l'enseignement primaire et prévoit l'ouverture d'au moins une école primaire par commune.

Entre 1830 et 1848, plusieurs manuels officiels sont diffusés à des centaines de milliers d'exemplaires.

Entre 1831 et 1833, un million d'exemplaires d'un "premier livre de lecture" sont distribués.

Entre 1833 et 1843, le nombre d'établissements partiellement ou totalement dépourvus de manuels tombe de 43% à 23%.

Après 1850, les éditeurs envoient des "Spécimen" directement aux instituteurs qui peuvent désormais effectuer leur choix librement, réunis en conférences cantonales.

Le 28 mars 1882, Jules Ferry rend obligatoire l'enseignement primaire pour les enfants, garçons et filles, âgés de six à douze ans. C'est ainsi que naît le "Certificat d'étude primaire".

Le 29 janvier 1890, un décret impose aux instituteurs de recourir à des livres pour leur enseignement et en fragmente les différents cours :

- Cours élémentaire de 6 à 8 ans.

                        - Cours moyen de 9 à 10 ans.

                        - Cours supérieur de 11 à 12 ans.

 Mais si l'enseignement est gratuit, l'achat des livres reste une  très lourde charge pour les parents.

De nos jours, nous pouvons chiffrer par milliards le nombre d'exemplaires de manuels scolaires publics depuis deux siècles en France, et le plus célèbre d'entre eux reste sans contestation

Le Tour De La France Par Deux Enfants De G. Bruno.

Les plus anciens éditeurs sont sans doute DELALAIN,  MAME maisons fondées en 1764 et BELIN en 1777

 

© 2015 Scipion Griffault